La carte n’est pas le territoire?

  • Post Category:PNL

Le philosophe Alfred Korsybsky a obtenu un regain de célébrité posthume à travers les travaux de la Programmation Neuro Linguistique (PNL) de Richard Bandler et John Grinder dans les années 1970.
En effet, cette phrase de Korsybsky “La carte n’est pas le territoire qu’elle représente” est devenu un des présupposés de la PNL.

Interprétation possible selon Korsybsky

La signification de cette formule métaphorique de Korsybsky concerne la sémantique. Alfred Korsybsky à lu Aristote et s’oppose au modèle d’Aristote considéré comme posant un cadre restreint. Dans son livre Science and Sanity, Korsybsky décrit l’idée de ‘time-binding’ pouvant être interprété comme l’idée que chaque génération n’utilise pas le savoir des générations précédentes comme un apprentissage sur lequel il y ajoute de nouveaux savoirs. Selon lui, chaque génération peut commencer à partir d’où la génération précédente s’est arrêtée, et ceci est une caractéristique propre de l’Homme.

Interprétation possible selon la PNL

En PNL, “la carte n’est pas le territoire” est étendu tout en restant fidèle à l’idée de départ. C’est une métaphore sur la façon dont chacun perçoit le monde.  
En effet, je perçois le monde par l’intermédiaire de mes 5 sens et entre un fait et mon interprétation de ce fait, il existe plusieurs filtres qui en font une interprétation personnelle. Selon la PNL, beaucoup de problèmes de communication viennent du fait que nous croyons parler de la même chose (le territoire) alors que nous parlons au mieux du territoire filtré par notre carte du monde, au pire de notre carte du monde uniquement.

Beaucoup d’éléments de la PNL s’appuient sur ce présupposé (c’est d’ailleurs l’intérêt d’un présupposé) . L’étude des violations du meta-modèle linguistique, le recadrage, les travaux sur les sous-modalités, et bien d’autres se réfèrent à ce présupposé.

Petit exemple

En pratique, quand est-ce que la carte n’est pas le territoire? Une étude américaine (dont je n’ai pas retrouvé la source et je serais intéressé si quelqu’un a une référence ; elle est peut-être citée dans un des livres de Richard Bandler) a été faite sur des sujets volontaires. On demande à un groupe de personnes de visualiser la vidéo d’un crash-test entre deux voitures. Et on leur pose la question ‘A quelle vitesse les véhicules se trouvaient-ils au moment du dramatique accident?’. Puis on choisi un autre groupe auquel on fait visionner le même film, et on leur pose la question ‘A quelle vitesse les véhicules se trouvaient-ils lorsqu’ils se sont tamponnés?’.
Comme vous vous en doutez, le deuxième groupe donnait toujours des vitesses moyennes bien inférieures au premier groupe.
Cela montre que notre cerveau n’obéit pas uniquement à ce que les images lui montrent, mais aussi aux termes qu’il entend avant de donner un avis. Les deux groupes de l’expérimentation ont construit une carte différente d’un fait montré sur une vidéo et un des filtres utilisés ici pour affecter la carte du monde, est la sémantique (le terme de langage utilisé ‘dramatique accident’ vs ‘tamponnés’).

Crétin de cerveau

Sans citer ni Alfred Korsybsky ni Paul Watzlawick, le YouTubeur David Louapre consacre une vidéo aux biais cognitifs, et montre ainsi comment nos filtres inconscients influencent notre comportement.

Pour aller plus loin

Si “La carte n’est pas le territoire” est une métaphore, que represente la carte? et que représente le territoire?

La carte:

Nous l’avons vu plus haut, en PNL, “la carte” représente notre interprétation. Par exemple, si j’ai peur des clowns et lorsque j’‘en vois un, j’ai tendance à penser que c’est une personne méchante, malveillante qui peut me vouloir du mal. La carte, c’est donc mon interprétation. Notons qu’elle évolue en permanence, entre autres par l’intermédiaire du choix des mots qu’on entend (comme cité dans l’exemple ci-dessus), mais aussi par les mots qu’on utilise. Qu’on y croit ou non, l’auto-suggestion popularisée en milieu francophone, notamment par la méthode Coué, porte une efficacité montrée par de nombreuses études.

le territoire:

J’adore poser la question suivante aux stagiaires en formation : “Selon vous, le territoire c’est quoi dans le présupposé?”. C’est une question amusante car les stagiaires ne parviennent généralement pas à un consensus. Pour certains c’est “la réalité” ; pour d’autres, c’est “l’ensemble de toutes les cartes” et pour d’autres encore, ce ne sont que “les faits”.
Pour ceux qui interprètent le territoire comme “la réalité”, je leur rappelle cette phrase de Paul Watzlawick : “Parmi toutes les illusions, la plus périlleuse est celle qui consiste à penser qu’il n’existe qu’une seule version de la réalité”. On retrouve chez Paul Watzlawick cette notion selon laquelle la carte ne peut pas être le territoire, voire même que ce qu’on appelle ‘territoire’ est une réalité qui ne nous est pas accessible puisque nous devons de toute façon passer par nos filtres pour entrer en lien avec ce qu’on nomme réalité.

Merci d’avoir lu jusqu’ici. A ce stade, vous comprenez certainement le lien entre Kosybsky et Magritte, lien qui n’a plus rien à voir avec la PNL. Le peintre Magritte a peint une pipe et écrit en dessous “ceci n’est pas une pipe”. Vous, comment interprétez-vous cette oeuvre de Magritte?

Bienveillant, toujours vous serez,

Je ne le répéterai jamais assez, la PNL est utilisée avec bienveillance et uniquement pour aider une personne qui en formule la demande. Il y a la possibilité d’utiliser la carte de chacun pour l’influencer, c’est par exemple ce que font les partis politiques extrémistes en proposant de nous soutenir dans nos peurs, nos frustrations ou notre sentiment d’injustice. Pour moi, dans ma carte du monde, cela équivalent à pousser une personne du côté où elle a envie de tomber. S’il vous plaît, ne faites pas ça ! Avec suffisamment de connaissance en PNL et sur la personne, il est facile d’influencer cette personne et si vous le faites pour votre intérêt personnel, cela se saura tôt ou tard, et au bout du compte vous serez perdant.

Et après?

Si vous souhaitez connaître et vivre les présupposés de la PNL, cela fait partie du programme des formations du Centre Amphibie. Vous le trouverez notamment dans les formations suivantes :